Est- ce qu’ il y a des professions les plus belles et stimulantes que la profession de professeur? C’ est probable qu’ il y en a, mais je ne pourrais m’ occuper d’ une autre. Pour moi, être professeur- c’ est beaucoup plus que donner la connaissance aux jeunes gens rebelles. Un professeur renaît avec chaque nouvelle génération de ses élèves. Si je comparais cette profession honnête et merveilleuse à un métier, ce serait certainement le serrurier. Chaque élève est une nouvelle serrure compliquée que le professeur doit débloquer.
vat365-Professeurs- les serruriers qui ouvrent la porte du monde d' enfantsUn professeur ne devrait jamais laisser que la porte d’ ignorance reste bloquée. Il devrait ouvrir cette porte bloquée avec la clé d’ approche amicale et humaine. Plus un professeur est expériencé et habile, plus vite et plus facilement il ouvrira la porte sur la route de la nouvelle connaissance. Un professeur ne cesse jamais d’ en penser. Ses élèves sont dans ses pensées même s’ il est en vacances, prend son petit déjeuner ou boit son café le matin. Un bon professeur a toujours le trac subtile quand il se tient devant ses élèves, même s’ il passe chaque jour avec eux. Il se repense, il est autocritique et un peu sévère avec soi. Car, pour lui, il n’ y a pas la responsabilité plus importante que l’ éducation et la formation des jeunes esprits délicats. Il peut faire un faux pas, il peut se tromper ou montrer sa faiblesse devant sa famille ou ses amis, mais jamais devant ses élèves. Pour lui, les élèves sont le public le plus précieux dont la sympathie il ne doit jamais perdre.
Un bon professeur enseigne de son coeur, pas du manuel. C’ est pourquoi il a du mal et il n’ est pas indifférent quand un élève se ferme sur soi. Et vous ne pouvez pas imaginer combien un élève comme ça pourrait être têtu. En dépit de toute la créativité, tout l’ expérience et toute la patience d’ un professeur qui fait son mieux pour lui enseigner quelque chose, ce petit rebelle têtu change la serrure de son défi et de sa résistance, et le professeur doit de nouveau la débloquer. Mais il ne quitte jamais, ni n’ admet sa défaite. Il sait qu’ un jour, il pénétrera l’ esprit de cet élève et c’ est sa mission prochaine.
Un professeur peut vivre n’ importe où, au Congo, à Genève ou à Kiev, il sera toujours le même. Un rêveur éternel, un idéaliste, pour qui est plus important d’ obtenir le respect et l’ admiration de ses élèves, qu’ être le moins payé pour son travail. Il peut enseigner le latin, les mathématiques ou la musique, mais il n’ a qu’ un rêve- d’ être souvenu par ses élèves. Il l’ admettra rarement, mais il se trahira par la luminosité dans ses yeux quand il est mentionné par un de ses élèves après un certain temps. Alors, il fait signe de la main comme s’ il est embarrassé, mais en fait, son coeur est rempli de fierté.
Chaque matin, des milliers de professeurs- serruriers partent au travail et ” ouvrent avec la clé” la porte du monde d’ enfants, qui est de plus en plus compliqué. Amicalement, avec prudence, en respectant l’ individualité de chaque enfant, ils s’ efforcent de les diriger vers la bonne voie. Et ce voyage ne finit jamais. Après un défi arrive un autre. Mais, si c’ était différent, ce ne serait pas bon. C’ est pourquoi on dit que les professeurs restent éternellement jeunes. Comme Peter Pan, avec l’ énérgie de leurs élèves, ils ne grandissent jamais. Et c’ est un privilège que tout le monde voudrait- posseder l’ élixir de jeunesse sans crèmes ou potions magiques, en passant le temps avec ceux qui sont les plus précieux- les enfants…